L’Ouganda va lancer une usine d’assemblage de véhicules à 263 millions $

L’Ouganda va lancer une nouvelle usine d’assemblage de véhicules, à 263 millions $, a indiqué Isaac Paul Musasizi, directeur général de la société publique ougandaise Kiira Motors Corp., lors d’une interview accordée à Bloomberg.

D’après le responsable, un investissement initial de 40 millions $ sera effectué par l’Etat, pour la phase initiale du projet. L’usine permettra de produire annuellement 5 000 véhicules, avec une capacité prévue pour atteindre à terme, 150 000 unités grâce à l’assemblage d’autobus, de camions, de camionnettes et de véhicules utilitaires sport.

La nouvelle structure vise essentiellement à alimenter le marché est-africain, de plus en plus demandeur en véhicules automobiles, alors que le marché régional est majoritairement dominé par les véhicules d’occasion. D’après les statistiques du gouvernement ougandais, le marché combiné des véhicules de tourisme et commerciaux dans les cinq pays membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est (Ouganda, Kenya, Tanzanie, Rwanda et Burundi) pourrait doubler au cours des 13 prochaines années pour atteindre près de 630 000 véhicules par an.

« Nous allons commencer à fabriquer nos véhicules, mais aurons aussi de la place pour que d’autres puissent s’assembler.», a indiqué Paul Musasizi.

Notons que l’usine entre en production d’ici 2021.