4.5 C
New York
lundi, janvier 18, 2021

Buy now

MACKY SALL PRÉCONISE LA MOBILISATION DU FINANCEMENT DU PACASEN ET LA FINALISATION DU STATUT DE L’ÉLU LOCAL

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a préconisé mercredi l’organisation d’une table ronde pour le financement du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN rural) dont le coût est estimé à 352 milliards de francs CFA, ainsi que la finalisation du statut de l’élu local.
« Le Président de la République a (…) demandé au Ministre en charge des collectivités territoriales, en relation avec les ministres concernés, de finaliser le statut de l’élu local, de préparer, d’une part, l’organisation d’une table ronde pour le financement du PACASEN rural, estimé à 352 milliards de FCFA sur cinq (5) ans (…) », indique le communiqué du conseil des ministres.
Lors de cette réunion hebdomadaire du gouvernement, le président Sall a aussi demandé « l’acquisition et l’installation, dans les communes, de 100.000 nouveaux lampadaires solaires ».
De même, a-t-il souligné « l’urgence de mettre à la disposition des collectivités territoriales, avant la fin de l’année 2020, les cinq (5) milliards mobilisés au titre du Fonds d’appui au Développement local, institué par le Code minier de 2016 ».
Il a « exhorté les partenaires de la décentralisation à consolider l’harmonisation des actions de développement territorial et de coopération décentralisée », « améliorer les systèmes d’information territoriale » et « promouvoir la réalisation rapide d’un Cadastre rural numérisé ».
Rappelant la tenue le 22 octobre dernier de la première Journée nationale de la décentralisation, il a « réaffirmé la place primordiale de la décentralisation et de la déconcentration dans la modernisation de l’Etat et la transformation optimale de l’action publique, autour de principes directeurs suivants : proximité, subsidiarité, modularité, efficacité, progrès, équité sociale et territoriale ».
Revenant sur les enseignements et perspectives de cette journée, il a invité les ministères concernés à « veiller à la mise en œuvre accélérée et consensuelle des décisions présidentielles issues de cette Rencontre ».

Articles Similaires

Selon PwC, le Nigeria sera incontournable en matière de fourniture de gaz en Afrique à partir de 2021 (Rapport)

En raison de l’impact persistant de la pandémie, de nombreux pays africains dont le Nigeria, 3e producteur de gaz du continent, derrière l’Algérie et l’Égypte,...

Top 5 des infos qu’il ne fallait pas rater cette semaine dans le secteur pétrolier africain

Chaque weekend, la rédaction d’Ecofin vous rappelle les principales informations de la semaine dans le secteur africain des hydrocarbures, ainsi que leurs implications. Enyo Retail...

Agriculture : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’

Le Sénégal se fixe un objectif de 4 millions de tonnes de céréales l’année prochaine pour assurer sa sécurité alimentaire, a annoncé samedi, à...

Restez connectés

21,369FansJ'aime
0SuiveursSuivre
17,100AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles

Selon PwC, le Nigeria sera incontournable en matière de fourniture de gaz en Afrique à partir de 2021 (Rapport)

En raison de l’impact persistant de la pandémie, de nombreux pays africains dont le Nigeria, 3e producteur de gaz du continent, derrière l’Algérie et l’Égypte,...

Top 5 des infos qu’il ne fallait pas rater cette semaine dans le secteur pétrolier africain

Chaque weekend, la rédaction d’Ecofin vous rappelle les principales informations de la semaine dans le secteur africain des hydrocarbures, ainsi que leurs implications. Enyo Retail...

Agriculture : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’

Le Sénégal se fixe un objectif de 4 millions de tonnes de céréales l’année prochaine pour assurer sa sécurité alimentaire, a annoncé samedi, à...

Afrique : les 4 grands défis qui attendent nos décideurs publics en 2021

L’année 2020 a marqué l’économie mondiale par son lot de crises aussi imprévisibles les unes que les autres. En Afrique, elle a surtout éprouvé...

La FAO s’allie à l’IRENA pour accroître l’usage du renouvelable dans le secteur agricole

 L’électricité est la deuxième forme d’énergie consommée par le secteur agricole et est un facteur essentiel pour certaines branches. L’introduction du renouvelable dans le...