11.9 C
New York
mercredi, octobre 28, 2020

Buy now

MAGIC BANKING : UBA DÉPLACE LA BANQUE VERS LES POCHES DES USAGERS

Les nombreux appels à plus de facilité et de rapidité dans les opérations bancaires, il semble que l’institution financière panafricaine United Bank for Africa les a entendus. De nouvelles solutions baptisées « innovations majeures » par le Directeur Général de UBA Cameroon, Richard Dominique Mahend, ont été présentées le 19 juin dernier lors d’une cérémonie de lancement à Yaoundé.  Il s’agit notamment du Mobile Banking, plus connu, et du Magic Banking, qui représente la véritable innovation de UBA. Leur seul but : rendre plus fluides les transactions financières personnelles ou en affaires.

Le Mobile Banking en 03 points

1 – Ici, possibilité est donnée à tout détenteur d’un compte ou d’une carté prépayée UBA de ne plus se déplacer à la banque pour faire des opérations de base telles que :

– Consulter son solde

– Obtenir un relevé

– Transférer de l’argent vers un autre compte ou une autre prépayée UBA

2 – Tout ceci se fait désormais directement sur son smartphone, via l’application mobile UBA MOBILE BANKING téléchargeable sur AppStore ici et PlayStore ici.

3 – Par ailleurs, l’application mobile permet également d’acheter du crédit téléphonique pour soi ou directement pour ses contacts, supprimant ainsi la nécessité de se rendre dans un call box.

Et le Magic Banking ?

Il offre quasiment les mêmes services que le Mobile Banking, à la différence que l’utilisateur n’a pas besoin d’un smartphone ou d’une connexion internet pour effectuer ses opérations. A partir de n’importe quel type de téléphone portable, même d’ancienne génération, il suffit de taper le code magique : *019#. Ceci est possible car c’est une fonctionnalité qui découle de la technologie USSD, de même type que les codes utilisés par les opérateurs de téléphonie mobile pour diverses opérations.

Une démonstration live a permis de vérifier l’effectivité du nouveau service Magic Banking de UBA Cameroon, qui malheureusement ne fonctionne pour l’instant que chez MTN Cameroon. Le code devrait être intégré par les autres opérateurs dans quelques jours, selon les responsables de la banque. En attendant, quelques images de la cérémonie de lancement.

Articles Similaires

Le Koweït, l’un des premiers pays à retirer les produits français de ses supermarchés

Les manifestations et les appels au boycott des produits français se poursuivent dans le monde musulman. Le Koweït a été l’un des premiers pays...

LES DÉPUTÉS AUTORISENT LA CRÉATION DU FONDS D’ENTRETIEN ROUTIER AUTONOME

Les députés ont adopté un projet de loi portant création du Fonds d’entretien routier autonome (FERA), qui permettra à l’Etat d’"investir davantage dans le...

KAFFRINE : HAUSSE ATTENDUE DE 15 À 25 % DE LA PRODUCTION D’ARACHIDE ET DE CÉRÉALES (DRDR)

L’accroissement des efforts de l’Etat, combiné au renforcement de mécanisation et à une bonne pluviométrie vont favoriser une augmentation de la production d’arachide et...

Restez connectés

20,933FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles

Le Koweït, l’un des premiers pays à retirer les produits français de ses supermarchés

Les manifestations et les appels au boycott des produits français se poursuivent dans le monde musulman. Le Koweït a été l’un des premiers pays...

LES DÉPUTÉS AUTORISENT LA CRÉATION DU FONDS D’ENTRETIEN ROUTIER AUTONOME

Les députés ont adopté un projet de loi portant création du Fonds d’entretien routier autonome (FERA), qui permettra à l’Etat d’"investir davantage dans le...

KAFFRINE : HAUSSE ATTENDUE DE 15 À 25 % DE LA PRODUCTION D’ARACHIDE ET DE CÉRÉALES (DRDR)

L’accroissement des efforts de l’Etat, combiné au renforcement de mécanisation et à une bonne pluviométrie vont favoriser une augmentation de la production d’arachide et...

RIZICULTURE : 32.000 HECTARES EMBLAVÉS DANS LA VALLÉE (DG SAED)

Au total, 32.000 hectares de terre sur un objectif initial de 40.000 hectares ont été emblavés dans la vallée du fleuve Sénégal durant la...

Accueil > Texto Économie : 12 125 milliards attendus par l’État pour la relance de son économie durant les années 2021/2023.

La crise résultant de la pandémie de la Covid-19 a mis l’économie mondiale à genoux. Pour se remettre sur pied, l’État du Sénégal qui,...