Marché public ouvert: L’ONG 3D outil le comité citoyen local de Rufisque

Le cadre juridique établi par le Code des Marchés Publics et la directive numéro 4 2012/CM UEMOA, portant code des marchés publics est favorable à la transparence et à la participation citoyenne dans les marchés publics. Ainsi, dans sa mission de promotion de la participation citoyenne, la transparence et la redevabilité, l’ONG 3D met en œuvre le programme Marché Public Ouvert (MPO) pour renforcer la transparence et le contrôle citoyen des marchés publics au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. Le programme a pour but de permettre une interaction avec l’ARMP et les organisations de la société civile afin de créer une masse critique d’acteurs capables de surveiller les marchés publics et de mener des actions de plaidoyer pour une meilleure conformité du gouvernement aux normes et standards. La mise en oeuvre de ce programme devra, au niveau local, viser à contribuer à la création d’un cadre propice à la transparence des marchés publics au niveau des collectivités territoriales. À cet effet, 03 collectivités territoriales, Kaolack, Saint-louis et Rufisque, ont été choisies pour la phase test. Ainsi ce 25 Novembre 2019, le comité citoyen local (CCL) a été mis en place au cours d’un atelier dont l’objectif est de mettre en place des comités citoyens locaux capables de mener une action collective afin d’engager un dialogue avec les autorités locales sur l’exécution des marchés publics locaux .Dans cette optique un comité local de 20 membres issus de la société civile,des OCb  et associations qui s’activent dans le développement communautaire ,a été mis sur pied. »Ainsi les membres du dit comité vont subir une formation sur le marché public et des lois qui le régissent »selon le coordonnateur de l’ONG 3D ,Cheikh Tidiane cissé. Les villes concernées par ce projet vont mettre sur pied elles aussi leurs comités  dans les jours à venir avec la bénédiction  des maires.