test
28.1 C
Dakar
samedi 20 juillet 2024

Matam : Plaidoyer pour la transformation des phosphates en engrais

La transformation des phosphates de Matam en engrais est une nécessité pour le développement agricole et la transformation structurelle de l’économie de la 11e région du Sénégal, a estimé, lundi, le préfet du département de Kanel, Cheikh Ahmadou Ndoye.

‘’Plusieurs acteurs ont insisté sur la transformation sur place des produits miniers exploités dans la région de Matam en engrais pour les agriculteurs. Je pense que c’est une nécessité pour qu’il y ait une transformation structurelle et économique, car nous avons du phosphate de bonne qualité dans la région’’, a-t-il dit.

- Publicité -

L’autorité administrative prenait part à un atelier de partage du rapport sur le secteur minier au Sénégal dans le cadre du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) en présidence de l’Adjoint au gouverneur de la région de Matam en charge des Affaires administratives, Modou Thiam.

Le département de Kanel abrite des sites d’exploitation du phosphate notamment à Ndendory. 

Il a estimé que ‘’c’est le moment opportun » de mettre en place des unités de transformation dans une zone à vocation agricole dans le but ‘’de valoriser la production de phosphate au lieu de prendre le produit et l’acheminer directement au port de Dakar et l’exporter’’.

Ndoye a ajouté qu’en exportant ce produit, ‘’on exporte de l’emploi et on laisse sur place des emplois précaires ».

‘’La meilleure manière de mettre les mines au cœur de la transformation structurelle et économique de la région, c’est d’abord d’arrêter l’exportation des phosphates et de mettre en place des unités de transformation pour la production de l’engrais pouvant être exporté dans la sous-région, comme en Mauritanie’’, a expliqué Ndoye.

Il a signalé que la mise en place d’unités de transformation peut changer le visage de la région qui constitue un emplacement idéal pour la création d’emplois liés aux produits miniers.

Sur un autre aspect, le préfet a estimé que les bénéfices réalisés par les entreprises doivent être visibles à travers la Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

‘’Sur ce point, on constate qu’il y a des insuffisances, alors que des mécanismes peuvent permettre aux collectivités territoriales d’investir en bénéficiant des fonds de péréquation’’, a laissé entendre Ndoye. 

Pour le président de la Commission nationale de gouvernance au sein du MAEP, le Professeur Ibrahima Thioub, les acteurs de la société civile de la région ‘’sont conscients du rôle que les mines ont à jouer pour une transformation structurelle articulée autour de l’agriculture’’.  

AT/OID

Articles Similaires

Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu (par Ballé PREIRA)

Dr Abdou Diaw qui vient d'être porté à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique) est un excellent...

SENEGAL-AQUACULTURE / Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, selon le directeur général de l’ANA

Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a...

La Banque africaine de développement et le Service des douanes coréennes signent un aide-mémoire pour promouvoir la facilitation des échanges en Afrique

L'Afrique devrait bénéficier de technologies douanières améliorées pour stimuler le commerce intra-africain. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Service des...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
21,900AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu (par Ballé PREIRA)

Dr Abdou Diaw qui vient d'être porté à la tête du PROMISE (Programme de Développement de la Microfinance Islamique) est un excellent...

SENEGAL-AQUACULTURE / Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, selon le directeur général de l’ANA

Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a...

La Banque africaine de développement et le Service des douanes coréennes signent un aide-mémoire pour promouvoir la facilitation des échanges en Afrique

L'Afrique devrait bénéficier de technologies douanières améliorées pour stimuler le commerce intra-africain. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Service des...

Afreximbank remporte 8 récompenses lors des dîners de charité sur les Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) Finance Achievement Awards et les Project Finance Awards...

En reconnaissance de sa contribution de plus en plus importante à la croissance économique et au développement de l'Afrique, Afreximbank (www.Afreximbank.com) a...

SENEGAL-SOCIAL / Oulampane : du matériel agricole et des moulins pour les femmes

 La ministre de la Famille et des Solidarités, Maimouna Dièye, a offert du matériel agricole et des moulins aux femmes de l’arrondissement...