Accueil Eco des ressources naturelles RECHERCHE AGRICOLE: l’absence d’une banque de données, un problème pour les scientifique...

RECHERCHE AGRICOLE: l’absence d’une banque de données, un problème pour les scientifique du monde agricole

0
143

Dans le cadre de la recherche agricole, la centralisation des données scientifiques produites est presque inexistante dans beaucoup de pays d’Afrique. En effet, réuni hier, dans les locaux de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra), les universitaires et les scientifiques du monde
agricole ont plaidés pour la mise en place d’une de données pour centraliser tout ce qui a été fait dans le domaine de la recherche agro-sylvopastorale. « C’est un défi qui interpelle tous les acteurs intervenant dans le secteur, et de manière particulière, les chercheurs et techniciens qui ont contribué, en grande partie, au développement des modèles de productions actuels » souligne Mame Samba Mbaye, chef du département de Biologie végétale a l’université Cheikh anta Diop de Dakar (UCAD). Ainsi, Mr Mbaye qui est en collaboration avec le cadre de concertation du Système national de recherches agro-sylvopastorales (Snrasp), estime qu’une banque de données permettra une meilleure visibilité des projets et pourra orienter aussi la recherche agricole de manière générale. « Nous avons un problème de disponibilité de données scientifiques au Sénégal », selon l’universitaire. C’est dans ce sillage que Ibrahima Sall, statiscien-économiste prononce que cette situation reste un point faibles de la recherche au Sénégal. En outre, la mise en place de points focaux pour la gestion de la banque de données a été suggérée dans les structures de recherche agricole. «  Cela est très important, car pour faire une recherche scientifique, il faut partir de quelque
chose et ce sont les données de base qui le permettent », d’après Moussa Fall, secrétaire permanent
du Snrasp.