28.1 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

Ressources halieutiques : Un Sénégalais consomme 29 kilos de poissons par an (Fao)

« La contribution de la pêche dans l’économie du Sénégal s’élève à 3,2% du PIB.

Aujourd’hui, pour mieux comprendre cette contribution, il faut prendre les populations du littoral maritime et vous verrez qu’ils mangent par habitant et par an, 30 à 40 kilogrammes de poisson. Vers les régions, et au niveau continental, c’est-à-dire l’intérieur du Sénégal, vous verrez que les populations mangent en deçà de 20 kilogrammes de poisson par habitant et par an. Mais la moyenne, selon la Fao est de 29 kilogrammes par habitant et par an », a informé Dr Mamadou Goudiaby, directeur des Pêches et de l’économie maritime, en marge de l’atelier de lancement du processus de mise en place d’un plan de prévention des impacts et les risques de catastrophes écologiques sur les ressources halieutiques, à l’aune de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières.
 Dr Goudiaby a également indiqué que lorsque nous ne prenons pas suffisamment de précaution par rapport à cette exploitation, nous verrons que cette consommation de produits halieutiques va s’effondrer et nous allons perdre. « Les conséquences seront d’ordre nutritionnel par rapport au bon fonctionnement de notre organisme car la chair du poisson apporte plus de nutriment, de protéine, de matière minérale, de vitamine et de matière grasse », informe-t-il.
- Publicité -

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...