26.5 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

Sénégal : Baisse des prix à la consommation en janvier

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de janvier 2019 a régressé de 0,8%, sous l’effet essentiellement d’une baisse des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées », des services de « communication », de « santé » et de « loisirs et culture ». En variation annuelle, les prix à la consommation ont augmenté de 0,6%, selon l’Ansd. 

Les « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » ont reculé de 2,0% au mois de janvier 2019. Cette évolution est expliquée par le repli des prix des légumes et des poissons. Les plus fortes baisses de prix ont été enregistrées au niveau des légumes frais en feuilles (-23,0%), des légumes frais en fruits ou racines (-13,6%), des poissons et des autres produits séchés ou fumés (-10,1%), ainsi que des poissons frais (-2,7%).

- Publicité -

De même, le repli des prix des céréales non transformées (-0,9%), de la viande de bœuf (-0,9%) et du lait (-2,2%) a contribué à celui des produits alimentaires au cours du mois sous revue. En variation annuelle, les prix de la fonction ont été majorés de 1,4%.

Les prix des services de « communication » se sont repliés de 1,0%, en raison d’une baisse de ceux de la communication téléphonique (-1,2%). En variation annuelle, les prix ont chuté de 3,3%.
Les prix des services de « santé » ont diminué de 0,8%, sous l’effet principalement d’une chute de ceux des médicaments traditionnels (-11,3%). En variation annuelle, ils ont évolué de -1,6%.

Les prix des services de « loisirs et culture » ont diminué de 0,4% en janvier 2019, en rapport avec le repli de ceux des appareils de réception, enregistrement et reproduction (-1,5%) et de l’équipement photographique, cinématographique, optique, autre bien durable à fonction récréative et culturelle (-1,6%). Par rapport à la période correspondante en 2018, ils ont rebondi de 2,6%.

Les prix des services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » se sont repliés modérément de 0,1%, en liaison avec la baisse de ceux des produits pour l’entretien et réparation courante (-0,6%). En variation annuelle, ils ont augmenté de 0,3%.

Les prix des services de « l’enseignement » et des « articles d’habillement et chaussures » sont restés stables au cours du mois de janvier 2019. En variation annuelle, ils ont enregistré des variations contrastées respectives de +2,3% et -0,6%.

Les prix des « biens et services divers » se sont relevés de 0,1% en rythme mensuel, en rapport avec l’augmentation de ceux des produits pour soins corporels (+0,1%). Par rapport à la période correspondante en 2018, ils se sont bonifiés de 0,3%. La hausse des prix des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » (+0,1%) est expliquée par celle des prix du mobilier pour chambre à coucher et salle de bain (+0,7%) et des articles de ménage non durables (+0,1%). Comparés à la période correspondante en 2018, ils sont restés inchangés.

Les prix des biens et services de « transports » ont rebondi de 0,1% en début d’année 2019, suite à la progression de ceux des pièces détachées et accessoires (+0,3%). Comparés à la période correspondante en 2018, ils se sont réduits de 0,2%. Le renchérissement des services de « restaurants et hôtels » (+0,6%) est lié à celui des services de restaurants, cafés et établissements similaires (+0,6%) et des hôtels et autres services d’hébergement (+0,6%). En variation annuelle, ils ont augmenté de 0,4%.

Les prix des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » se sont appréciés de 4,8% en rythme mensuel, en liaison particulièrement avec la progression de ceux des tabacs et stupéfiants (+5,8%) et de l’alcool de bouche (+4,3%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 17,0%. L’inflation sous-jacente s’est repliée légèrement de 0,1% en rythme mensuel et a augmenté de 0,5% en variation annuelle.
Les prix des produits locaux et ceux des produits importés ont fléchi respectivement de 0,9% et 0,1%. En variation annuelle, ils ont évolué de manière distincte respectivement de +0,7% et -0,1%.

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...