Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

(Agence Ecofin) – Cette année académique, le gouvernement sénégalais a décidé de ne pas orienter les nouveaux bacheliers vers les établissements d’enseignement supérieur et universités privés comme il l’a fait depuis 2013. En effet, le gouvernement avait sollicité les  établissements privés pour accueillir le surplus de bacheliers suite à la surpopulation observée dans les universités publiques.

Le mobile de cette décision est, selon le ministre de l’Enseignement supérieur, de réduire les coûts dus aux établissements privés dans le cadre de ce programme. Les étudiants eux, craignent encore de retourner dans cet état de saturation qui avait conduit le gouvernement à prendre cette mesure.

Cependant, le gouvernement a décidé d’adopter des mesures pour permettre aux universités et établissements publics de contenir les plus de 52 mille nouveaux bacheliers qui ont formulé les demandes d’admission via la plateforme nationale d’orientation Campusen.

Ces mesures consistent entre autres à des travaux d’extension et d’équipement des universités en laboratoires scientifiques, en espaces numériques ouverts, en amphithéâtres et résidences universitaires. Il est également prévu le recrutement d’un plus grand nombre d’enseignants.

Vanessa Ngono Atangana