Sénégal : vers l’installation d’une centrale LNG-to-Powership qui répondra à 15 % de la demande électrique

Dimanche, la société énergétique turque Karpower, filiale du producteur d’énergie Karadeniz Holding, a annoncé que son navire de production d’électricité, le Ayşegül Sultan, a pris la mer en direction du Sénégal pour y lancer une production de 235 MW à partir du mois prochain. Le navire entrera dans les eaux sénégalaises dans les 20 prochains jours.

Les 235 MW de capacité électrique que produira la centrale flottante viendront satisfaire 15 % de la demande électrique du Sénégal.

Prévue pour être opérée à partir du gaz naturel liquéfié (GNL), la production démarrera initialement avec du carburant de transition et s’étendra sur une période de six mois. La génération d’électricité à partir du GNL proprement dit devrait, quant à elle, démarrer à la fin du semestre de l’année prochaine. Si aucune mention n’en a été faite, le GNL sera importé jusqu’à ce que démarre la production locale entre 2022 et 2023.

L’Ayşegül Sultan sera le premier projet de production d’électricité à partir de GNL en Afrique. Récemment, la société turque a obtenu un accord avec le Mozambique pour y installer une unité de production flottante de 120 MW. Elle contrôle une installation au Ghana et envisage de lancer des projets en Zambie, en Gambie, en Sierra Leone, au Soudan et en Guinée Bissau. Karpowership, qui exploite 22 centrales électriques flottantes dans plus de 10 pays à travers le monde, a investi plus de 5 milliards de dollars dans ce domaine, dont il est leader dans le monde.