Accueil A la une Shelter Afrique fait appel à Actis et Shapoorji Pallonji dans le cadre...

Shelter Afrique fait appel à Actis et Shapoorji Pallonji dans le cadre d’un accord continental sur le logement

0
71

Le financier panafricain de développement de logement basé à Nairobi – Shelter Afrique travaille sur un accord de partenariat de logement abordable avec Actis – une société d’investissement privée globale et le géant immobilier indien Shapoorji-Pallonji.

S’exprimant lors de sa rencontre avec les équipes d’Actis et de Shapoorji Pallonji à Nairobi, le Directeur général et PDG de Shelter Afrique, M. Thierno-Habib Hann, a déclaré que le partenariat avec les deux entités serait vital pour augmenter la fourniture de logements abordables à travers l’Afrique.

« L’expérience de l’Inde en matière de développement immobilier nous a permis d’apprendre beaucoup sur la façon d’aborder le logement abordable en Afrique », a déclaré M. Hann.

« Nous attendons avec impatience le partenariat avec Shapoorji Pallonji – l’une des sociétés immobilières les plus importantes de l’Inde ; la société mondiale de capitaux privés, Actis, et leur coentreprise locale Mi Vida Homes – pour voir comment nous pouvons mettre à l’échelle et reproduire leur modèle à travers nos États membres », a plaisanté M. Hann.

Commentant le partenariat, Sumit Sapru, chef de l’activité immobilière de Shapoorji-Pallonji, a déclaré qu’il y avait beaucoup de similitudes entre les marchés fondamentaux de l’Inde et de l’Afrique sur lesquels Shelter Afrique pourrait s’appuyer, ajoutant que « nous serions ravis de nous associer à Shelter Afrique pour développer les secteurs immobiliers à travers l’Afrique. »

Le directeur d’Actis, Koome Gikunda, a déclaré que la coentreprise avec Shapoorji Pallonji était née de l’optimisme et du désir de plonger dans le secteur immobilier, ajoutant que « nous espérons faire une chose semblable avec Shelter Afrique à travers l’Afrique ».

Par le biais d’une coentreprise, Actis et Shapoorji Pallonji ont livré le premier projet à Garden City à Nairobi, au Kenya, et prévoient de lancer trois autres projets à Nairobi.

Un secteur hypothécaire sous-développé

M. Hann a déclaré que le partenariat avec Shapoorji Pallonji serait crucial pour le développement du marché hypothécaire africain, qui, selon lui, est largement sous-développé.

Il a déclaré que de nombreux pays d’Afrique n’ont pas de marchés hypothécaires bien développés, notant qu’il s’agit d’une énorme contrainte et d’une lacune dans l’offre de logements abordables qui doit être traitée de toute urgence. 

« Par exemple, le Kenya, l’un des marchés les plus développés d’Afrique avec une population de 50 millions d’habitants, ne compte que 30 000 souscripteurs de prêts hypothécaires, et la situation est la même dans toute l’Afrique. L’Inde, en revanche, dispose d’un secteur hypothécaire bien développé – avec un marché hypothécaire de plus de 20 milliards USD – c’est pourquoi un tel partenariat serait important pour nous aider à tirer des leçons fondamentales », a déclaré M. Hann. 

Selon Statista, la plupart des pays africains ont un ratio hypothèque/PIB très faible. En 2021, le Cabo Verde était classé premier avec 23,4 %, l’Afrique du Sud était deuxième avec 23,3 % et le Kenya avec 2,1 %. Le Nigeria, le Mali et l’Ouganda se situaient à 0,5 %, tandis que l’Algérie enregistrait le ratio le plus faible, à 0,02 %.

Le ratio hypothèque/PIB compare la dette hypothécaire totale d’un pays à son produit intérieur brut.

Légende de la photo

De gauche à droite : Koome Gikunda, directeur d’Actis, Thierno-Habib Hann, directeur général et PDG de Shelter Afrique, Sumit Sapru, chef des affaires immobilières de Shapoorji-Pallonji, et Samuel Kariuki, directeur général de Mi Vida Homes, lors d’une réunion de représentants à Nairobi, au Kenya.