Accueil A la une Tambacounda : 22 nouveaux villages bénéficient d’un programme d’électrification

Tambacounda : 22 nouveaux villages bénéficient d’un programme d’électrification

0
13

Vingt-deux villages de l’axe Gouloumbou-Kouar vont être électrifiés grâce à un financement de plus de deux milliards de francs CFA obtenu par la Senelec, Société nationale d’électricité, auprès de l’Agence française de développement (AFD), a-t-on appris mardi lors d’un comité régional de développement (CRD) consacré à ce sujet.

« Nous avons ciblé 22 villages situés sur l’axe Gouloumbou-Kouar, pour lesquels 2270 ménages seront impactés avec un raccordement intérieur », a renseigné Mamadou Sène, chef du département SMARTGRID et stockage de l’énergie à la Senelec.

S’exprimant lors de ce CRD, il a précisé que ce programme d’électrification a porté sur deux axes, « Néttéboulou-Bantantinty, déjà électrifié avec 10 villages qui sont mis en service, et l’axe Gouloumbou-Kouar », relevant du « SMARTGRID » et dont les travaux vont durer douze mois.

Le programme « SMARTGRID » désigne un réseau dit « intelligent » destiné à optimiser la production, la distribution et la consommation d’électricité, pour mieux mettre en relation l’offre et la demande.

« C’est un grand projet qui vient à son heure », a indiqué Daouda Sène, l’adjoint au gouverneur de la région chargé des affaires administratives.

Il a rappelé l’ambition de l’Etat d’arriver à l’électrification universelle à l’horizon 2025, ajoutant que sous cet angle, « tous les projets œuvrant dans ce sens, nous rapprochent de cet objectif ».

S’agissant de l’intérêt manifesté par d’autres localités de faire partie de ce programme, l’adjoint au gouverneur assure qu’il est prévu son élargissement « à d’autres villages ». Une liste d’une cinquantaine de villages candidats a d’ores et déjà été enregistrée par les autorités, a-t-il signalé.

« Les cabinets vont étudier ces villages pour en sortir ceux qui pourraient être éligibles à l’élargissement du programme », a ajouté Daouda Sène, avant d’appeler les chefs des villages concernés à faire preuve d’ouverture afin de faciliter le travail des équipes sur le terrain.

Concernant les impenses, il a insisté à leur endroit pour qu’ils « fassent preuve d’ouverture et de compréhension, pour permettre aux équipes de faire leur travail et qu’il n’y ait pas de complications qui pourraient retarder la mise en œuvre du projet ».

Dans le cadre du programme « SMARTGRID », la Senelec a obtenu un financement de l’Union européenne délégué à l’Agence française de développement (AFD) pour le renforcement et la modernisation du réseau de Senelec en vue de l’accès universel à l’électricité.

« SMAERTGRID » permettra de renforcer et de moderniser les réseaux de transport afin de prendre en compte les nouvelles capacités de production énergétique de la Senelec et de réduire ainsi les pertes qui y sont inhérentes.

BT/BK/ASG