24.5 C
Dakar
lundi 15 août 2022

THIÈS : 500 JEUNES DÉMARRENT UNE FORMATION À DES MÉTIERS DU NUMÉRIQUE

Cinq-cent jeunes de la région de Thiès ont démarré, ce jeudi, dans la cité du rail, une formation d’une semaine à des métiers du numérique, à l’initiative du ministère de l’Economie numérique, a constaté l’APS. Cette première cohorte de 500 jeunes, subdivisée en groupes de 100, seront formés pendant une semaine, à cinq modules, dont le community manager, le référent digital, le webmaster, l’audiovisuel.  La session de formation qui se tient au cybercampus de Thiès, sera sanctionnée par la remise d’attestations aux participants, a dit le ministre de l’Economie numérique Yankhoba Diattara qui a présidé le lancement de la formation. Pour la région de Thiès, les participants ont été retenus sur une liste de 888 inscrits sur une plateforme en ligne ouverte à cet effet.  A l’échelle nationale, ils étaient 2.000 jeunes issus de toutes les régions du pays à manifester leur intérêt pour cette formation sur la plateforme, avant qu’elle ne soit fermée. Selon le ministre de l’Economie numérique, cette session n’est qu’un début, puisque les jeunes inscrits non retenus à Thiès, tout comme ceux des autres régions du pays, bénéficieront de la même chance. Il a noté que le chef de l’Etat, conscient du ‘’basculement’’ de la vie de la jeunesse sénégalaise vers le numérique, a instruit en conseil des ministres, son gouvernement d’intensifier toutes les politiques de formation, d’encadrement et d’éducation des jeunes dans le domaine du numérique.  Cette session sera l’occasion de sensibiliser les jeunes sur les opportunités de formation, d’emploi et de création de richesses que leur offre le numérique. Elle sera aussi mise à profit pour les renseigner sur les modalités d’accès aux outils mis en place par le gouvernement, comme le Fonds d’accompagnement des start-up, passé de 3 à 15 milliards de FCFA et logé à la Délégation de l’entreprenariat rapide (DER). Le Sénégal compte 15 millions d’abonnés , dont 90% sont des jeunes, pour taux de pénétration de 88%, a relevé Yankhoba Diattara.  Il a saisi l’occasion pour annoncer que le Centre de renforcement et d’éducation (CRE) de Thiès sera renforcé en équipements, pour résorber le passif de 17.000 jeunes qui s’y étaient inscrits et qui sont encore sur la liste d’attente.  Un partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur dont dépendent les CRE devrait permettre de les renforcer en équipement et en personnel, pour assurer leur mission d’initiation au numérique. 

- Publicité -

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...