29.1 C
Dakar
mercredi 5 octobre 2022

TotalEnergies envisage un système de production précoce pour ses découvertes gazières en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, TotalEnergies veut produire du pétrole et/ou du gaz au moyen d’un mécanisme d’exploitation temporaire et exporter ou vendre le produit extrait via un navire de stockage qui l’acheminera ensuite vers le marché.

En Afrique du Sud, TotalEnergies qui opère le bloc 11B/12B, a déclaré qu’il envisage de développer les découvertes de gaz et de condensats Brulpadda et Luiperd, selon un système de production précoce (EPS). Les partenaires du projet peuvent en profiter pour acquérir de meilleures données sur les réservoirs, mieux planifier le développement des champs et optimiser les investissements et la génération de flux.

- Publicité -

Selon des précisions fournies par Africa Energy, partenaire de TotalEnergies sur le bloc, le lancement de cette configuration permettrait d’obtenir une première production de gaz et de condensats à partir de la découverte de Luiperd. Le plan prévoit que le gaz sera acheminé vers les installations de transformation de gaz en liquides (GTL) de Mossel Bay, appartenant à PetroSA, la compagnie nationale en charge des hydrocarbures. Il faut savoir que l’usine est sous-approvisionnée depuis plusieurs années.

« Un EPS permettrait de réduire considérablement les dépenses pour atteindre la pleine production. Le développement de la ressource interviendrait alors que le marché local du gaz est en pleine expansion […]. Nous attendons avec impatience que TotalEnergies conclue les négociations sur le prix du gaz avec le gouvernement et demande une licence de production », a affirmé Garrett Soden, président-directeur général d’Africa Energy.

Le lancement de la production de gaz en amont pourrait sauver des milliers d’emplois au niveau de l’usine GTL de Mossel Bay, car la faiblesse de l’approvisionnement gazier a fait chuter la production du site et faisait planer depuis plusieurs mois, un risque de fermeture de l’installation.

« Nous attendons une demande de TotalEnergies auprès de l’autorité de régulation pour la production avant la fin de l’année. Nous leur avons fait comprendre que le gaz a de la valeur pour notre économie », a déclaré Phindile Masangane, directrice de l’agence de régulation du secteur Petroleum Agency SA (PASA).

L’usine de Mossel Bay représente aujourd’hui 1 200 emplois directs et 3 000 emplois indirects, pour une production de 45 000 barils par jour.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...