32.5 C
Dakar
mardi 4 octobre 2022

UEMOA: le régulateur du secteur boursier reçoit un appui de 500 000 $ d’un fonds d’investissement

Déjà investi sur le compartiment obligataire du marché des capitaux de l’UEMOA, le Fonds des infrastructures pour une Afrique émergente veut transformer cet environnement, et dit avoir pour objectif de permettre que soient mobilisées plus de finances durables.

Le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), l’institution qui assume la fonction de régulateur sur le marché financier de l’UEMOA basé à Abidjan, en Côte d’Ivoire, a reçu deux appuis d’un montant global de 500 000 $ de la part du Fonds des infrastructures pour une Afrique émergente (EAIF), pour soutenir les réformes qui permettront de mobiliser plus de ressources via des émissions d’obligations sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan.

- Publicité -

« Le CREPMF est un régulateur financier progressiste et dynamique. Il comprend l’importance des réformes du marché pour stimuler le développement économique régional, et attirer les investisseurs locaux et mondiaux. Des marchés de capitaux locaux efficaces, bien structurés, compétitifs et agiles sont particulièrement attrayants pour les investisseurs en infrastructures qui recherchent une confiance à long terme dans des marchés de capitaux fonctionnant selon les normes des meilleures pratiques mondiales », a fait savoir Roland Janssen, directeur de Ninety One, la branche investissement du groupe bancaire sud-africain Investec, qui a la responsabilité de gérer l’EAIF.

Cette ressource sera mise à disposition sous la forme des séances de renforcement de capacité pour les responsables du CREPMF. Une partie des financements sera mise au profit d’une architecture visant à faciliter l’émission de produits financiers ciblant des investissements durables. Un domaine qui bat des records de mobilisation de ressources depuis 2012, mais où l’Afrique est peu active.

L’engagement de l’EAIF sur le marché boursier de l’UEMOA n’est pas une nouveauté. Il prend d’ailleurs la forme d’une implication en termes de responsabilité sociétale, car l’institution cherche à améliorer un secteur dans lequel, il est un acteur. En 2020, il a participé aux deux levées de fonds menées par emprunt obligataire, par le Port autonome de Dakar et l’entreprise Sonatel, avec un engagement cumulé qui a atteint 65 millions $.

Articles Similaires

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...

Économie numérique : Sénégal Numérique S.A lance les bases d’un partenariat dans « L’Optic » de booster le partenariat public privé…

Pour mieux assurer la transition numérique au Sénégal et développer davantage les services digitaux en renforçant le partenariat avec le secteur privé national...

Mobile Money: M. Birane Ndour lance son application dénommée FLASH

Après avoir conçu et développé un écosystème constitué de plusieurs produits et services innovants et éprouvés dans différents domaines : Monnaie électronique,...

Feuille de route/Électricité horizon 2035 : La première année passée en revue

Le 24 octobre 2019, le gouvernement sénégalais validait la feuille de route de la stratégie électricité à l’horizon 2035. Ce projet ambitionne...