27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

UEMOA : l’encours des prêts bancaires à court terme était en baisse à fin septembre 2021

 L’encours des crédits à court terme a reculé dans l’UEMOA, sur la période de 12 mois s’achevant à septembre 2021. Une plus grande prudence des banques ou une faible demande des entreprises ? Il est difficile d’avoir une position claire.

L’encours global des crédits à court terme accordés par les banques présentes au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a affiché un recul au terme du mois de septembre 2021, apprend-on des données publiées par la Banque centrale de cette sous-région (BCEAO). Après avoir légèrement franchi le seuil des 10 000 milliards FCFA (17,26 milliards $) à fin juin 2021, il était de nouveau en baisse à 8670 milliards FCFA à fin septembre.

- Publicité -

Par rapport à septembre 2020, la baisse est ainsi de 15,3%, dont une baisse de 8% au troisième trimestre 2021. Le document de la Banque centrale n’apporte pas des précisions sur cette évolution des choses. L’analyse de certains autres indicateurs permet de formuler des hypothèses.

La première est celle de l’inflation. Comme de nombreuses sous-régions dans le monde, l’UEMOA fait face à une inflation dont l’origine est aussi bien endogène qu’exogène. La hausse des prix a un impact négatif sur la rentabilité finale des placements financiers, et constitue un risque de non-remboursement pour les agents économiques dont le pouvoir d’achat est mis sous pression.

On note justement une progression des créances en souffrance de l’ordre de 19% sur la période analysée. Elles sont passées de 936,4 milliards FCFA en septembre 2020 à un peu plus de 1000 milliards FCFA sur la même période en 2021. De même, alors que le déficit budgétaire des Etats s’est creusé, cela a créé de l’opportunité pour les banques qui ont pu investir sur les titres d’emprunts émis par ces derniers.

Lors de sa plus récente réunion le 17 décembre 2021, le Conseil des ministres de l’UEMOA a estimé que la sous-région pourrait connaître une croissance de 6,4%. Mais cette projection semble reposer sur les plans de relance des gouvernements, et les paramètres liés à la contribution du secteur privé ne sont pas présentés. On note ainsi que l’encours des ressources affectées aux titres de placement a évolué de 18,7% sur la période de référence (septembre 2020 à septembre 2021).

L’évolution des crédits à court terme est un indicateur qui permet d’apprécier le degré de confiance du secteur financier, notamment bancaire, quant aux perspectives à court terme. Historiquement, les banques de l’UEMOA n’ont pas souvent eu l’opportunité d’investir à long terme, en raison d’une faible disponibilité de ressources à long terme et des contraintes de régulation imposées par la Banque centrale.

Aucune analyse n’existe actuellement sur le sujet. Toutefois, il n’est pas exclu que le repli de l’encours des crédits à court terme soit aussi le fait d’une baisse de la demande de la part des entreprises.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,200AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...