28.1 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

Ville de Rufisque : La CEL étrangle l’économie de la veille ville

 

La contribution Économique Locale (CEL) qui remplace la Patente plombe les réalisations de la mairie Ville  de Rufisque. Du moins c’est l’avis du porte-parole du Maire, Amadsou Séne Niang qui s’exprimait au sortir du vote du compte administratif 2018 , « Nous avons été surpris et outré de constater avec désolation que l’année 2018 a été particulièrement marquée par un emprunt à court terme. Nous avons eu un emprunt à hauteur de 2 milliards 200 millions pour le fonctionnement. Cela est dû au fait que de 4 milliards et quelque nous n’avons pu recevoir qu’un (01) milliard 500 millions en terme de patente de la part des industrielles ».D’Après toujours le porte-parole du maire Daouda Niang,si la mairie de la ville de  Rufisque devait  percevoir  4 milliards F cfa  , l’équipe municipale nous n’a perçu qu’un milliard 500 au niveau des patentes. Très remonté  contre l’Etat du Sénégal Amadou Séne  Niang poursuit, «   Pour combler les 4 milliards et quelques l’Etat nous a fait des avances de Trésor qui sont de l’ordre de 2 milliards 235 millions 364 640 franc CFA. Ce qui est insuffisant  », dit-il.

- Publicité -

En effet, c’est par la loi 2018-10 du 30 Mars 2018 modifiant certaines dispositions du Code Général des Impôts (CGI) que de profonds changements ont été  à la fiscalité locale. La patente n’existant plus, désormais, les assujettis, personnes physiques ou morales, devront payer la Contribution Économique Locale (CEL) qui comporte deux composantes. D’une part, une contribution assise sur la valeur locative des locaux servant à l’exercice de la profession dénommée CEL-VL et, d’autre part, une contribution assise sur la valeur ajoutée dégagée par l’entreprise appelée CEL

« Ainsi plusieurs travaux  de la municipalité sont  en  arrêt. Vous l’aurez constaté le pavage des rues , le Scanner pour l’HôpitalYoussou Mbargane Diop de Rufisque n’a pas pu été payé, l’école des Beaux-Arts n’apas pu être réalisée, ainsi que les  projets     la voirie urbaine pose problème. Nous n’avons pas pu réaliser les nombreux projets que nous avions promis aux Rufisquois. Tout l’argent qui a été prévu pour l’amélioration de la mobilité urbaine n’a pas pu être dans nos caisses », se désole-t-il.

ANTA DIAME

 

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...