Zimbabwe : 500 millions $ pour relancer le secteur touristique

Le Zimbabwe prévoit d’injecter 500 millions $ dans la relance de son secteur touristique, fortement menacé par la pandémie du coronavirus.

Le pays qui s’est récemment doté d’une stratégie de relance et de croissance du tourisme lancée par le président Mnangagwa « himself », espère, avec les investissements annoncés, porter à 5 milliards $ cette industrie d’ici à 2025.

La réalisation de ce plan passera par l’octroi de financements accrus aux entreprises touristiques touchées, ainsi qu’aux petits et moyens acteurs de la chaîne de valeur du tourisme, via un fonds renouvelable pour le tourisme.

Les investissements devraient « dès maintenant » être orientés vers la construction des logements et des infrastructures appropriés, susceptibles de créer des emplois et des opportunités, souligne Harare.

En particulier, le pays table sur le potentiel énorme d’investissements que représentent les Chutes Victoria. Sur les deux dernières années, elles ont attiré environ 300 millions $.

Le Zimbabwe qui ambitionne à l’horizon 2030 de devenir un pays à revenu moyen supérieur, veut ainsi faire du tourisme l’un des quatre piliers de sa croissance économique aux côtés de l’agriculture, l’exploitation minière et l’industrie manufacturière.