26.5 C
Dakar
jeudi 11 août 2022

 « l’Afrique pourrait réaliser des progrès à travers le panafricanisme » EUGENIE R. AW, EX DIRECTRICE DU CESTI

L’université de l’Afrique de l’ouest (Ucao) a commencé hier, un cycle e conférences sur le panafricanisme. Ces attentes ont réuni plusieurs étudiants qui ont été entretenus de la relation entre
cette doctrine et le système politique actuel. Les étudiants de l’université catholique de l’Afrique de l’ouest (Ucao) ont eu droit à un exposé sur le panafricanisme et son influence sur la politique. La pénaliste Eugénie Rokhaya Aw a rappelé que la colonisation a fait oublier a d’aucuns que l’Afrique est vaste un territoire ou la liberté de mouvement
était une réalité. C’est de ce constat qu’est née la notion de panafricanisme. Selon l’ancienne
directrice du Cesti, ce débat est toujours d’actualité « parce qu’il y a matière à discuter pour
retourner a cet état postcolonial qui lèverait toute les obstacles physiques à l’intégration Africaine ».
A l’en croire, l’Afrique pourrait accomplir des progrès si on met en œuvre le panafricanisme. Cette
idée sous-entend une large union continentale pour réunir toutes les forces nationales. «  Il est
important pour nous de créer des sous-ensembles et un grand ensemble Africain qui permettra de
profiter de nos richesses, de les développer ensembles », a-t-elle soutenu. Eugénie R Aw a donné
exemple du coltan du Congo qui pourrait servir à tout le continent, mais aussi son potentiel hydro
–électrique qui pourrait largement subvenir aux besoins des populations africaines. Cependant elle
reste convaincue que cela se fera avec les grands ensembles.
La conférencière a soutenu que cela va participer à la création d’un socle solide pour le
développement de l’Afrique, même si cela paraît incertain. Une sorte de premier pas vers une union
continentale dont pourrait avoir les prochaines générations. Sur ce, elle a salué les efforts de la
CEDEAO dans la mise en œuvre de la libre circulation des personnes et des biens et encouragés plus
de collaboration entre les entités sous régionale. Ce panel a été organisé dans l’optique de
contribuer au débat public et de renforcer la formation des jeunes en leurs faisant comprendre que
le « panafricanisme, c’est eux » Il était nécessaire aussi de leur donner les germes pour continuer le
combat pour une Afrique unie.

- Publicité -

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...