24.5 C
Dakar
lundi 15 août 2022

Performances des régies financières: 1605, 470 milliards déjà recouvrés par le Fisc et la Douane.

Les régies financières (Impôts, Douane et Trésor) ont déjà re- couvré 1605, 470 milliards de Fcfa à la fin août sur les objectifs revisités de la Loi de finance rectificative (Lfr) 2019 d’un montant de 2557,44 milliards de Fcfa.

Ainsi, selon Libération, les régies financières (Impôts, Douane et Trésor) ont réalisé une sacrée performance à quatre mois de la fin de l’année. Et si la dynamique se poursuit il est presque sûr que les objectifs revisités de la loi de finance rectificative 2019 d’un montant de 2557,44 milliards de F Cfa seront dépassés.

En effet, à la fin du mois d’Août 2019, ces régies ont recouvré la rondelette somme de 1605,470 milliards de F Cfa, soit 63% des objectifs de recettes. Rien que pour le moins d’Août, les impôts ont «versé » 112 milliards de F Cfa alors que la Douane a atteint aujourd’hui un rythme mensuel de recettes tournant autour de 70 milliards de F Cfa.

- Publicité -

Lors d’une récente mission au Sénégal, le Fonds monétaire international (Fmi) n’a pas manqué de se féliciter de ces résultats qui témoignent de la performance des régies.

Cette belle mobilisation des recettes se traduit de fait dans l’exécution du budget. Il convient de rappeler que pour les dépenses de fonctionnement et d’investissement sur ressources internes (base ordonnancement), sur des crédits ouverts d’un montant de 1 637, 6 milliards F CFA, un montant de 1 101,44 milliards F CFA a été ordonnancé, soit un taux d’exécution de 67,8%.

Pour ce qui est du financement interne des investissements sur ressources internes et s’agissant des infrastructures routières spécifiquement, sur des crédits ouverts de 134,5 milliards de F CFA, les dépenses ordonnancées sont de 77,5 milliards de F CFA, soit un taux d’exécution de 55,7% après sept (7) mois d’exécution budgétaire.

Cerise sur le gâteau, les partenaires du Sénégal ont apporté un soutien financier déterminant à ces programmes.

À la date du 30 juillet 2019, le
montant total des décaissements des projets et programmes financés sur ressources extérieures (base lFI) s’élevait à 570,762 milliards de francs CFA, sur des prévisions intiales de tirages du Budget consolidé d’investissement (Bci) de 790,860 milliards F cFA, soit un taux d’exécution de 72,17%

Articles Similaires

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...

Tabaski 2022 : Des éleveurs financés à travers le Fonds de garantie des investissements prioritaires

Pour ne pas ressentir le coût du bétail dans certaines localités du pays, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), veut...