Commerce: l’OMC abaisse ses prévisions de croissance pour 2019

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) abaisse fortement ses prévisions de croissance en 2019. En cause : les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine qui augmentent l’incertitude.

Le commerce mondial pourrait croître deux fois moins vite, cette année, que prévu, estime l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Soit 1,2 % au lieu de 2,6 % il y a quelques mois. Même inquiétude pour l’année 2020, où la prévision est abaissée à 2,7 %.

Les échanges mondiaux pâtissent principalement de l’augmentation des tarifs douaniers entre Washington et Pékin. Le président américain, Donald Trumpserait en train de préparer de nouvelles restrictions sur les investissements en Chine. Les entreprises décident d’investir de moins en moins. Une situation de tension qui pèse aussi aussi sur l’emploi.

Augmentation des exportations

Malgré le ralentissement global, toutes les régions du monde augmentent légèrement leurs exportations, l’Amérique du Nord en tête, suivie de l’Amérique du Sud, l’Europe et l’Asie. Côté importations, l’avancée est perceptible dans les mêmes zones géographiques, sauf l’Amérique du Sud et l’Asie qui enregistrent des baisses.

L’Organisation mondiale du commerce appelle les parties du conflit à résoudre leurs divisions commerciales. Autre source d’inquiétude, la perspective d’un Brexit dur. La sortie sans accord du Royaume-Uni du marché commun risque fortement de perturber le commerce en Europe, note l’OMC