27.5 C
Dakar
vendredi 7 octobre 2022

Le nigérian UBA a affiché une trésorerie en baisse de 288,8 millions $ au terme du 1er trimestre 2021

De nouveaux dépôts de clients en baisse, et UBA a dû réduire plusieurs de ses investissements au cours des trois premiers mois de 2021. Derrière cette situation se cache une attitude prudente face à une conjoncture toujours incertaine.

La trésorerie disponible de United Bank for Africa (UBA) a connu une baisse nette de 109,7 milliards de nairas (288,8 millions $) au cours du premier trimestre 2021, apprend-on des données financières publiées par l’entreprise pour la période de référence. Ce repli représente 4 fois celui qu’a connu le groupe bancaire nigérian à la même période en 2020, peut-on observer.

- Publicité -

Cette situation semble être le fait d’une baisse des nouveaux dépôts de la clientèle. Pour les trois premiers mois de l’année, le groupe a déclaré avoir reçu pour 112,8 milliards de nairas de dépôts supplémentaires de la part de ses clients. Sur la même période en 2020, cet indicateur était à 439,5 milliards de nairas. Plus globalement, le volume de cash appartenant au groupe financier est en hausse.

Au Nigeria, la trésorerie des banques intègre aussi une part importante qui est inutilisable et logée dans les comptes de la Banque centrale du pays. Cette part chez UBA atteint les 1158,4 milliards de nairas. Dans l’ensemble, le groupe s’est montré prudent avec son cash sur le premier trimestre 2021. Les nouveaux crédits accordés à sa clientèle étaient de 180,3 milliards de nairas contre 197,8 milliards de nairas en 2020.

Aussi, il s’est montré réservé à injecter de l’argent sur les titres d’investissement. Il y a injecté 85,6 milliards de nairas contre 280,6 milliards de nairas au premier trimestre 2020. Il faut dire que le secteur de l’investissement sur titres a connu un début d’année incertain. L’inflation avait continué de grimper, alors que les rendements sur ces titres-là baissaient, les rendant peu attractifs.

Malgré ce recul de trésorerie, UBA termine les trois premiers mois de 2021 sur un résultat net financier de 38,15 milliards de nairas. C’est mieux que les 30 milliards de nairas de l’année 2020 sur la même période. Sa performance comptable est encore plus solide. Des pertes et des profits potentiels plus maitrisés lui permettent d’avoir un bénéfice net comptable de plus de 30 milliards de nairas, contre 14 milliards de nairas à fin 2020.

Articles Similaires

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l’utilisation et les enjeux potentiels de l’IA pour soutenir le développement de...

IA et villes : ONU-Habitat et Mila lancent un livre blanc collaboratif sur l'utilisation et les enjeux potentiels de l'IA pour soutenir le...

Vinamilk est reconnue comme la « sixième marque laitière la plus valorisée » au monde en 2022 selon Brand Finance 

Vinamilk, le principal fabricant de produits laitiers du Vietnam, a franchi une nouvelle étape en se classant au 6ème rang du top 10...

Les gouvernements africains doivent rétablir d’urgence la stabilité macroéconomique et protéger les pauvres sur fond de croissance ralentie et de forte inflation

La croissance économique de l’Afrique est ralentie par les vents contraires de la conjoncture mondiale tandis que les pays restent aux prises...

Les rapports de la banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains doivent-ils être « jetés à la poubelle »?

La sortie ce mois, du dernier rapport de la Banque mondiale sur la situation économique et financière des pays africains m'amène à...

Entretien du réseau routier classé : Le FERA mobilise plus de 450 milliards FCFA entre 2012-2022 pour l’AGEROUTE

Le Ministère des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement à travers le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) a mobilisé d’importantes ressources...