26.5 C
Dakar
mercredi 17 août 2022

Passage du Franc CFA à l’Eco : Le Nigéria, le Ghana, le Libéria, la Gambie, la Sierra Leone et la Guinée rejettent l’Eco

Les ministres en charge de l’Economie et des gouverneurs de banques centrales de la ZMAO,  la zone monétaire d’Afrique de l’Ouest, qui réunit six pays de la CEDEAO, ont officiellement désavoué l’annonce des pays de l’UEMOA d’adopter l’appellation Eco à la faveur de la réforme du Franc CFA. Ces derniers ont marqué leur désaccord au cours d’une rencontre à Abuja au Nigeria.

La ZMAO est une organisation monétaire qui réunit le Nigéria, le Ghana, le Libéria, la Gambie, la Sierra Leone et la Guinée mise en place dans le cadre du processus d’intégration de la CEDEAO. Il s’agit de pays ayant une monnaie différente des pays de l’UEMOA qui partagent une monnaie commune.

- Publicité -

Les pays de la ZMAO, ont estimé que la décision des pays de l’UEMOA, de lancer l’Eco, le 21 décembre 2019, n’est pas conforme à la décision des chefs d’Etats de la CEDEAO. Car, la mise en place de l’Eco avait été adoptée l’année dernière par l’ensemble des pays membres de la CEDEAO et devait être l’aboutissement d’un processus d’intégration des économies de la région.

 » Le conseil de convergence de la ZMAO tient à souligner que cette décision n’est pas conforme avec la décision de la conférence des Chefs d’Etats et de gouvernements de la CEDEAO d’adopter l’Eco comme nom d’une monnaie unique indépendante de la CEDEAO « , note le communiqué final de la rencontre.

La notion  » indépendante  » tient ici tout son sens dans la mesure où l’Eco, tel que présenté à Abidjan, restera arrimé à l’Euro, une option qu’avait rejeté la CEDEAO qui avait fait le choix d’une monnaie libre de toute attache avec une autre monnaie.

Selon le document les pays de la ZMAO, vont se pencher sur la question, lors d’un sommet extraordinaire pour examiner en profondeur cette question et d’autres questions connexes « .

L’on se rappelle qu’un pays comme le Ghana s’était enthousiasmé à l’idée d’intégrer rapidement l’Eco telle qu’annoncée par l’UEMOA, tout comme des institutions comme le FMI qui avait pour sa part salué une évolution à laquelle elle apportait son soutien.

Mais déjà, pour certains milieux intellectuels opposés au Franc CFA, l’Eco voulu par l’UEMOA soutenue par la France, n’avait d’autre but que de torpiller celui en projet des pays de la CEDEAO.

 

Articles Similaires

Dettes de l’AIBD : les chiffres que Doudou Kâ n’a pas dévoilés

Sept ans avant l’échéance, l’AIBD SA a réussi à rembourser les 600 millions d’euros (390 milliards de francs CFA) qu’il devait à...

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Restez connectés

22,024FansJ'aime
0SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner
- Publicité -
- Publicité -

Derniers Articles

Dettes de l’AIBD : les chiffres que Doudou Kâ n’a pas dévoilés

Sept ans avant l’échéance, l’AIBD SA a réussi à rembourser les 600 millions d’euros (390 milliards de francs CFA) qu’il devait à...

200 000 dollars américains de subventions disponibles pour améliorer l’accès et la connectivité Internet dans le monde entier

La Fondation Internet Society a lancé une deuxième série de subventions pour développer l'accès et la connectivité Internet dans le monde. Le programme...

Hisense South Africa fait don d’un échographe HD60 au Peninsular Maternity Trust pour la maternité de Mowbray

La maternité de Mowbray, située au Cap, est la plus grande maternité d'Afrique du Sud spécialisée dans les soins aux femmes présentant...

Pr Moustapha Kassé : La guerre en Ukraine est « un justificatif pour nos dirigeants dont les politiques agricoles ont lamentablement échoué »

Identifier les impacts de la guerre en Ukraine et de la pandémie de Covid-19, tels ont été les objectifs de cet atelier...

Le Programme pour l’emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (ETER) : pour un secteur privé plus dynamique et compétitif au Sénégal

Meriem Ait Ali Slimane (Spécialiste senior du secteur privé – Banque mondiale) Laurent Gonnet (Spécialiste principal du secteur financier...