Accueil Actualités Prix mondial prestigieux pour les communautés sénégalaises améliorant la qualité de vie...

Prix mondial prestigieux pour les communautés sénégalaises améliorant la qualité de vie dans les zones à risque d’inondation

0
19

Deux organisations de terrain œuvrant pour améliorer la qualité de vie des personnes vivant dans des établissements insalubres menacés de graves inondations dans la banlieue de Dakar, au Sénégal, ont remporté une prestigieuse Médaille d’Or aux Prix Mondiaux de l’Habitat.  

L’organisation non gouvernementale urbaSEN et la Fédération sénégalaise des habitants travaillent ensemble depuis 2012 sur leur Programme de réhabilitation de l’habitat et du cadre de vie pour les personnes vulnérables dans les quartiers précaires. 

Les Prix Mondiaux de l’Habitat, qui sont organisés par World Habitat en partenariat avec ONU-Habitat, sont les plus grands prix mondiaux du logement, qui récompensent et mettent en lumière des idées, des projets et des programmes de logement innovants, exceptionnels et révolutionnaires venant du monde entier. 

Grâce à cette Médaille d’Or, urbaSEN et la Fédération recevront 10 000 £ et la possibilité de partager leur expérience et d’inspirer les d’autres organisations lors d’un événement international qui sera organisé en collaboration avec World Habitat. 

Dans la pratique, le projet implique des membres de la Fédération sénégalaise des habitants, qui compte 15 000 membres, dont 96% de femmes. Ils rassemblent collectivement leurs économies et peuvent contracter des emprunts auprès d’un fonds renouvelable pour effectuer des travaux d’amélioration de leur logement. 

Le travail de la Fédération est soutenu par urbaSEN, qui est composée de 22 professionnels, y compris des urbanistes, des ingénieurs, des architectes, des économistes et des travailleurs sociaux. 

En plus d’améliorer les logements des résidents, le projet renforce les capacités des femmes et modernise la vision culturelle de leur rôle dans la société. UrbaSEN et la Fédération forment les femmes à superviser les travaux réalisés, qui sont principalement effectués par des ouvriers masculins. 

Grâce à ce travail, davantage de femmes sont élues aux autorités locales de la région. En 2022, 50 femmes membres de la Fédération ont été élues aux conseils municipaux, contre 12 femmes en 2014. 

Plus de 8 000 personnes ont vu leur maison être rénovée grâce au projet. 

Un exemple de travaux réalisés par le projet est l’installation de puisards d’eau dans le quartier de Touba Pikine à Dakar. Le quartier avait plusieurs problèmes d’assainissement à cause d’un manque de tuyaux et d’une forte exposition aux inondations, ce qui entraînait un débordement des eaux usées à l’extérieur des maisons. 

Comme l’a dit un résident : « L’arrivée des puisards est une véritable chance pour nous. Devant ma maison, l’eau stagnait et je me sentais gênée lorsque les personnes âgées passaient devant chez moi pour aller prier ou quand les passants devaient soulever leurs vêtements pour éviter de se salir. » 

Les puisards ont été installés dans cinq fosses et un comité de cinq femmes en a été responsable d’un chacune. Leur rôle consiste à ouvrir le puisard à 8h, à le fermer à 18h et à percevoir une contribution financière des personnes qui utilisent le puisard. L’argent est économisé afin de pouvoir construire plus de puisards pour le quartier.  

Maimunah Mohd Sharif, Directrice exécutive d’ONU-Habitat, a déclaré : « Avec la hausse du coût du logement et de la vie aux quatre coins du monde et le risque accru pour beaucoup de tomber dans le sans-abrisme et la grande précarité, nous sommes plus convaincus que jamais que la garantie d’un logement adéquat doit être comprise comme une responsabilité partagée de tous les acteurs du logement. 

UrbaSEN et la Fédération sénégalaise des habitants s’efforcent de placer la communauté au centre de leurs initiatives. Ce sont les communautés qui réalisent la cartographie par drone pour planifier les améliorations de leurs infrastructures locales, présenter des propositions et fournir des données au gouvernement local pour une prise de décision fondée sur des données probantes. Elles octroient également des certificats d’occupation comme première étape vers la régularisation du régime foncier. »   

David Ireland, Directeur de World Habitat, a affirmé : « L’urgence climatique s’accélère trop rapidement pour que les communautés attendent que les gouvernements réagissent. UrbaSEN est un projet inspirant qui montre comment les communautés peuvent améliorer les infrastructures et les logements pour les rendre plus résilients face à ce qui les attend.   

La Fédération et urbaSEN sont un excellent exemple qui montre comment les communautés organisées peuvent trouver et mettre en œuvre des solutions innovantes pour contribuer à relever ces défis. La façon dont elles ont réussi à impliquer les gouvernements municipaux dans leurs activités et à établir des contacts avec d’autres organisations de terrain en Afrique de l’Ouest est vraiment inspirante. »